Construire son business plan | CCI Nouvelle-Calédonie
Créer ou reprendre une entreprise

Construire son business plan

Être convaincant à l'oral ne suffit pas, il vous faut réaliser un business plan présentant en détail votre projet avec son "business model" pour mieux convaincre vos futurs partenaires. Il vous faut savoir qu'un partenaire financier n'est intéressé que si votre capacité à rembourser semble assurée ou si le retour sur investissement, satisfaisant.

Il existe plusieurs sortes de plans d'affaires qui correspondent à votre projet : création, développement ou reprise/rachat. Très souvent, le business plan est associé au démarrage d'un projet mais il est aussi nécessaire en cas de développement important ou d'un rachat d'entreprise. C’est un outil incontournable à chaque entreprise ou étape nouvelle.

Que doit contenir un business plan ? 

Soigneusement rédigé, clair et pertinent, le business plan est un travail qui vous permet d'explorer tous les aspects de votre projet ; il détaille ainsi la mise en œuvre et le déploiement de votre activité. Le business plan sera pour vous une feuille de route très utile, un document de référence qui vous aidera à convaincre vos partenaires potentiels, qu'ils soient économiques ou financiers.

Les étapes à suivre pour réaliser son business plan : 

1. La synthèse de votre projet de création ou de reprise d’entreprise.

En savoir plus

Pour présenter votre entreprise dans l’ensemble, vous devez commencer par rédiger un executive summary. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un résumé des choses essentielles à savoir sur votre projet. 

En tant que créateur de votre entreprise, vous êtes la personne la mieux placée pour donner envie au grand public d’en savoir plus sur votre entreprise, d’avoir envie de la connaître davantage.

Il est donc inutile de rentrer dans les détails de votre entreprise. Bien au contraire. Il est plus intéressant de mettre en avant les éléments forts de votre projet, de manière synthétique. 

2. Vous et l'équipe : qualités, compétences, parcours et aptitudes.

En savoir plus

Présenter l'équipe fondatrice

La présentation de l’équipe dans un business plan sert, comme son nom l’indique, à présenter les personnes qui contribuent de manière active à la réalisation du projet et la nature de leur contribution.

Elle met en lumière les domaines de compétences des différents membres de l’équipe ainsi que leur complémentarité afin de sécuriser les investisseurs potentiels sur leur capacité à préparer un projet réaliste et rentable ainsi qu’à lancer, développer et gérer l’activité.

La présentation de l’équipe dans un business plan met également l’accent sur les expériences de chacun. Elle permet également de mettre l’accent sur deux autres aspects :

  • Dévoiler les valeurs qui animent les membre de l’équipe fondatrice,
  • Donner une âme ou une personnalité à l’entreprise et ainsi de rattacher cette dernière à des visages.

Recruter un associé 

La présentation des profils des différentes personnes concernées met en lumière les éventuels besoins de compétence et la place que pourrait tenir un éventuel associé dans l’équipe.

3. Vos produits et/ou services pour définir le cœur de votre future activité.

En savoir plus

C'est le détail de votre catalogue, de votre première collection, votre carte des menus, vos différentes gammes de prestations et formules proposées…

4. L'étude de marché : votre cible, vos concurrents, votre positionnement et votre stratégie.

En savoir plus

Passage obligé pour tout futur chef d’entreprise, cette étape sert à mieux définir la faisabilité d’un projet. Elle permet de connaître et comprendre un secteur d’activité, d’évaluer un marché potentiel, d'identifier les concurrents ou encore de se positionner. Il s’agira de réunir tous les éléments de réponse sur la viabilité de votre projet.

Le marché : quels sont vos concurrents ? Il y en a-t-il beaucoup ? Voire peu ? Qui sont-ils ? Quelle est leur histoire ? 

Une boîte à outils d'aide en ligne pour réaliser son étude de marché

Sans vous déplacer, accédez à distance à tous nos conseils pour mieux définir votre positionnement , mieux connaître le tissu économique et cerner votre marché :

5. La stratégie marketing pour installer ou développer votre activité.

En savoir plus

La mise au point de la stratégie marketing vous permet d’étoffer votre projet de création d’entreprise. Vous allez ainsi réfléchir aux moyens par lesquels vous pourrez acquérir et fidéliser votre clientèle.

Pour mettre au point la stratégie marketing, vous allez ajuster les 4 grandes variables suivantes :

  • Les produits ou services : vous devez réussir à déterminer les caractéristiques permettant à votre offre de se démarquer des prestations similaires déjà existantes sur le marché.
  • Le prix : le prix de vente doit être fixé en fonction du coût de revient des prestations, de leur qualité, mais également en fonction du profil type de la clientèle que vous souhaitez toucher.
  • La distribution : le choix des canaux de commercialisation de vos prestations participe à l’élaboration de votre projet d’entreprise. À titre d’exemple, votre projet ne sera pas le même si vous décidez de distribuer vos produits via un magasin physique que par le biais d’un e-shop.
  • La communication : c’est grâce à une communication efficace que votre projet pourra se faire connaître auprès du public. Une stratégie communication réussie vous permettra de bâtir votre image de marque et de vous positionner sur le marché.

6. Les ressources nécessaires : employés, équipements, communication.

7. La mise en oeuvre du projet avec les étapes clés.

8. Le prévisionnel financier qui démontre la viabilité de votre projet.

En savoir plus

Le prévisionnel financier est la feuille de route à avoir avant de lancer son projet. Elle est destinée au porteur de projet avant tout mais est aussi un document indispensable à présenter pour obtenir un prêt auprès des organismes de crédit, solliciter un financement auprès de futurs partenaires et/ou des aides financières auprès des institutions. Ce dossier demande une préparation minutieuse, un déroulement clair et des chiffres pertinents.

Il s'agit d'évaluer les résultats financiers que l’entreprise peut espérer pour les 3 premières années d’exercice, au-delà du calcul du seuil de rentabilité déjà réalisé pour obtenir un financement optimal. En résumé l’étude financière vous permet de :

  • valider la faisabilité du projet,
  • s'assurer de la viabilité du projet,
  • estimer la rentabilité prévisionnelle sur 3 ans.

Pour réaliser votre étude financière prévisionnelle, vous devez, entre autres, lister les investissements nécessaires au démarrage, estimer toutes les charges pré-opérationnelles et courantes, projeter le chiffre d'affaires. Vous devez aussi mobiliser les ressources nécessaires au financement des besoins initiaux : apports personnels, emprunts bancaires, prêts d'honneur ou d’aides financières.

Une boîte à outils d'aide en ligne pour établir son prévisionnel financier

Sans vous déplacer, accédez à distance à tous nos conseils pour mieux concrétiser votre projet.

9. Choisir un statut juridique et ses implications sociales et fiscales

En savoir plus

Une entreprise, c'est à la fois une forme juridique, un régime fiscal, un régime social et une responsabilité du dirigeant plus ou moins limitée. À chaque statut juridique correspond un cadre qui fixe ses avantages, ses contraintes et ses limites.


Choisir son statut juridique 

Il existe différents statuts juridiques parmi lesquels vous devez choisir celui qui correspond le mieux à :

  • l'activité envisagée ayant un caractère innovant ou non
  • la taille de l'entreprise
  • le nombre d'associés
  • le besoin de financement
  • la protection de votre patrimoine personnel, etc.

Vous êtes cédant, repreneur ou porteur de projet, vous pouvez obtenir un rendez-vous gratuit avec un conseiller.

Prendre rendez-vous en ligne avec un conseiller

Sans vous déplacer, accédez à distance à tous nos conseils pour mieux concrétiser votre projet et choisir votre statut juridique. Consulter gratuitement les fiches et guides pratiques :


La couverture sociale

Selon la situation, le chef d’entreprise relève du régime de couverture sociale général, la Cafat, ou de l’organisme prévu pour les indépendants, le Ruamm, Régime unifié d’assurance maladie-maternité.

Ainsi, un gérant minoritaire ou égalitaire sera soumis aux cotisations Cafat du régime général. Une entreprise individuelle (patenté) ainsi qu’un gérant majoritaire devront s’affilier au Ruamm.

Pour en savoir plus : www.cafat.nc

Les dossiers d’immatriculation au Ruamm directement auprès du CFE qui se chargera de le transmettre au service concerné.

 

Un atelier gratuit pour vous aider : «Du projet au lancement »

Cet atelier gratuit et ouvert à tous permet de :

  • s'assurer d'avoir formalisé tous les aspects de son activité,
  • choisir un statut juridique en connaissant les implications fiscales et sociales avant de s'immatriculer,
  • connaître les principales taxes applicables,
  • savoir s'il faut opter ou non pour la TGC.

S'inscrire en ligne à l'atelier "Du projet au lancement"

Obtenir des aides et des financements grâce à Cesam

Découvrir Cesam

Bâtir son business plan

Des outils gratuits d'aide en ligne pour bâtir son business plan

Vous pouvez acquérir les bases pour la compréhension et la rédaction de votre business plan à l'aide de notre fiche pratique. 

Accéder à notre fiche pratique et gratuite : Comment réussir son business plan ?


CCI Business Builder est une plateforme en ligne vous permettant de construire gratuitement votre projet de création d'entreprise de façon professionnelle et autonome. Elle vous permet d'élaborer votre projet d'entreprise, à votre rythme et de chez vous, de rédiger votre business plan en ligne et de le télécharger en PDF une fois celui-ci finalisé.

Voir le tutoriel "mode d'emploi"

Cette solution est ouverte gratuitement à tous les porteurs de projets de Nouvelle-Calédonie.

Pour débuter l'élaboration de votre projet en ligne, cliquez ici.

CCI Business Plan

Toutefois, si vous le souhaitez, pour augmenter vos chances de réussir, vous pouvez, en un clic et à tout moment, demander à vous faire accompagner par un conseiller CCI et par ses partenaires, experts et financeurs. 

Des accompagnements personnalisés (payants)

Les conseillers CCI-NC vous aident à réaliser les dossiers obligatoires à toute création d'entreprise, ne rien oublier et garantir la réussite de cette étape primordiale. 

  • Compte de résultat prévisionnel : indispensable à l'ouverture de votre compte bancaire professionnel
  • Dossier de financement : élément crucial qui détermine l'obtention du financement de votre projet. Il doit présenter la faisabilité, la viabilité et la rentabilité de votre projet. 
  • Business plan : document de référencement qui vous aidera à défendre votre projet et à convaincre vos partenaires. Il détaille la mise en oeuvre et le déploiement de votre activité : étude de marché, business model, stratégie marketing et commerciale, étude financière. 

Se faire accompagner par un conseiller

 

Besoin d'aide ?

Utilisez notre outil de recherche ou accédez à notre FAQ.

Questions les plus fréquentes