PPUJ : le Sivap contrôle les espaces de vente

PPUJ : le Sivap contrôle les espaces de vente

Depuis le 16 février 2019, les produits phytosanitaires à usage "jardin" (PPUJ) commercialisés en Nouvelle-Calédonie ne peuvent contenir que des substances de base, des substances actives d'origine naturelle ou constituées de micro-organismes vivants. Les produits contenant des substances autres, telles que les substance actives synthétiques, doivent être retirées du marché.

Le service d'inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire (Sivap) de la DAVAR rappelle que cette disposition est prévue dans l'article Lp.252-37 de la loi du pays n°2017-3 du 7 février 2017.

Les agents du Sivap se livrent depuis le 18 février et jusqu'à la fin de l'année à des contrôles dans les espaces de vente pour s'assurer de la bonne mise en application de cette disposition.

Certiphyto : les formations se poursuivent

Les importateurs et distributeurs de produits phytopharmaceutiques à usage agricole (PPUA) ou à usage jardin (PPUJ) – même en tant que commerçant de proximité –, et les applicateurs dans le cadre d'une prestation de service doivent obtenir le certificat Certiphyto-NC4 pour exercer leur activité. Il s'obtient à l'issue d'une formation de  quatre jours, qui inclut une évaluation.

Consultez le détail et le calendrier de nos formations ici.

Les entreprises qui doivent former leurs salariés peuvent se rapprocher du Fonds interprofessionnel d'assurance formation (FIAF), qui peut prendre en charge ce type de frais de formation.

Contacter le FIAF : jill.serve@fiaf.nc / Tél. : 47 68 88.

 

Le Certiphyto-NC1 s'adresse, lui, aux utilisateurs - hors produits classés toxiques, très toxiques, cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques - et s'obtient après un jour de formation. Plus d'information ici.

 

 

 

Besoin d'aide ?

Utilisez notre outil de recherche ou accédez à notre FAQ.

Questions les plus fréquentes