Bassin de décantation des laitances de béton (Fiche technique) | CCI Nouvelle-Calédonie

Bassin de décantation des laitances de béton (Fiche technique)

Information

Bassin de décantation des laitances de béton (Fiche technique)

Le nettoyage des centrales à béton, des camions malaxeurs, des bétonnières et du petit matériel consomme de grandes quantités d’eau.

Objectifs

Mettre en oeuvre un bassin de décantation des laitances de béton

Pré-requis

Aucun

Public

Bureau d'études, Entreprises du BTP, Maître(esse) d'ouvrage, Maîtres d'oeuvre

Contenu

I. Contexte

Le nettoyage des centrales à béton, des camions malaxeurs, des bétonnières et du petit matériel consomme de grandes quantités d’eau.
Ces eaux de lavage sont :

  • chargées de laitances, mélange très fluide de ciment, d'éléments fins et d'eau
  • basiques (pH de 12 à 13)
  • souvent chargées de métaux, dus aux adjuvants qui sont des produits dangereux

 II. Risques liés aux eaux de lavage

  • Altération de la santé des ouvriers due aux rejets corrosifs
  • Encombrement et dégradation des réseaux
  • Sédimentation dans le sol, obstruction du milieu naturel et altération de la faune aquatique

 III. Solutions de traitement des eaux

  • Réalisation d’un bassin de décantation étanche ou filtrant
  • Dépôt des eaux de rinçage des outils et des surplus de béton (nettoyage toupies, bétonnière…)
  • Décantation : les particules solides se déposent au fond du bassin
  • Infiltration, évaporation ou pompage de l’eau claire
  • Curage du béton solidifié et stockage avec les autres déchets inertes.

description

IV. Illustrations

description

La dimension du bassin est fonction des quantités de béton à traiter et de la place disponible sur le chantier.
Pour les chantiers les plus exigus, il est recommandé de ne pas nettoyer les résidus des toupies dans le bassin de chantier, mais de les faire nettoyer au niveau de la centrale à béton d’où ils proviennent.

description

Utilisation du bassin : déversement du surplus de béton et de l’eau, nettoyage des outils.


Entretien : le bassin est à curer en moyenne 1 fois par semaine (temps nécessaire au béton pour se solidifier dans le bassin).


Les déchets solides de béton et de terre curés sont évacués en tant que déchets inertes.

Formations à venir

Le planning des formations
Formation
À partir du 08 sep. 2022

Nouméa

Besoin d'aide ?

Utilisez notre outil de recherche ou accédez à notre FAQ.

Questions les plus fréquentes