Dispositifs spécifiques

Lutter contre l’insécurité : Alerte commerces et entreprises

Lutter contre l’insécurité

Un ensemble des mesures visent à lutter contre l'insécurité dans les locaux professionnels. Dispositif Alerte commerces et entreprises, consultation d'un référent sûreté, aides des institutions... Explications.

Pour lutter contre les cambriolages dans les locaux professionnels et leur impact économique, la CCI-NC a élaboré un plan d’actions en étroit partenariat avec la gendarmerie nationale, les polices nationale et municipale, les syndicats des commerçants, des importateurs et des distributeurs de Nouvelle-Calédonie, et l’association Nouméa Centre Ville. Ces mesures visent à mettre en place des solutions concrètes pour aider les entreprises et viennent en complément du renforcement des moyens déployés sur le terrain par l’État.

Passage en revue des différentes mesures.

1. Vigilance : Alerte commerces et entreprises

Objectif : doter toutes les entreprises du territoire d’un moyen de prévention supplémentaire qui repose sur la vigilance citoyenne et qui leur permette d’être alertées des méfaits commis dans leur commune par SMS, en temps réel, grâce à la coopération des forces de l’ordre et des communes, et ce afin d’augmenter leur vigilance.

La CCI propose depuis 2015 ce dispositif de prévention qui a fait ses preuves sur Nouméa puis Bourail, avant d'être étendu grâce à un partenariat avec les différentes communes, au Mont-Dore, à Dumbéa et à Païta.

  • Alerte Commerces fonctionne 24h/24, 7 jours/7
  • L’alerte est déclenchée immédiatement après la connaissance du délit et systématiquement en cas de vol d’alcool ou de tabac et de vol en réunion, dégradation, tentative de vol et effraction de locaux professionnels
  • L’alerte bénéficie à tous les adhérents de la commune concernée
  • Communes déjà adhérentes au dispositif : Nouméa, Bourail, Mont-Dore, Dumbéa et Païta.

Comment fonctionne "Alerte commerces et entreprises" ?

1. Un professionnel est victime d’un des préjudices suivants : vols ou tentatives de vols à main armée ou avec violence, vols à l'étalage commis en bande et escroqueries, dégradations sur les établissements professionnels, menaces ou agressions physiques, menaces en réunion ou individus sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants ou un citoyen est témoin d’un de ces méfaits.

2. Il compose le 17.

3. La gendarmerie nationale (ou police nationale en fonction du lieu) analyse le préjudice et émet un SMS aux entreprises adhérentes de la commune. Le SMS précise le lieu exact, le quartier, l’heure et la nature du délit.

4. Les adhérents prévenus renforcent ainsi leur vigilance en fonction de l’information reçue.

Consulter les conditions d'adhésion

 S'inscrire en ligne

2. Consultation gratuite d'un référent sûreté

Afin d’accompagner et conseiller les entreprises, des référents sûreté de la police et de la gendarmerie nationales effectuent gratuitement des consultations au sein des commerces et entreprises qui en font la demande.

Pour chaque établissement, ces rendez-vous in situ permettent de dresser un bilan sûreté des locaux, des dispositifs d’alarme et de protection des murs et des personnes. Suite à cette sensibilisation, des préconisations au cas par cas sont établies.

Vos référents sûreté disponibles pour une consultation ou un diagnostic sûreté :

  • Zone police : commandant Christophe COINTEPAS (Tél : 24 33 78) - christophe.cointepas@interieur.gouv.fr  
  • Zone gendarmerie : adjudant Cyril CLERC (Tél : 29 51 15) - cptm.comgendnc@gendarmerie.intérieur.gouv.fr

Demander une visite

Faire son auto-évaluation sûreté

3. L’Opération Tranquillité Vacances étendue aux entreprises

L’Opération Tranquillité Vacances (OTV) permet de signaler son absence auprès de la police municipale ou d’un commissariat de quartier, ou auprès des brigades de gendarmerie du lieu où se situe l'entreprise, en y remplissant un bulletin d’inscription. Des patrouilles seront effectuées pour une meilleure sécurisation des sites.

Proposée aux particuliers, l’OTV est étendue selon les mêmes modalités aux commerces et aux entreprises afin de prévenir le plus efficacement possible les actes de malveillance à leur encontre.

Les forces de l’ordre signalent cependant qu’elles ne se substituent pas aux agents des sociétés de sécurité privées (qui peuvent dorénavant contacter directement le 17 en cas d’intrusion) et conseillent fortement aux gérants, à minima, de mettre correctement en sécurité leur outil de travail.

Télécharger le formulaire d'inscription

4. Soutien financier

Afin d’encourager et d’aider les entreprises à mieux se protéger et s’équiper, la CCI souhaite qu’elles puissent bénéficier rapidement d’aides directes ou fiscales. La Chambre consulaire porte et défend auprès des institutions concernées cette position.

Province Sud

L'aide à la sécurisation des commerces consiste en la prise en charge, par la province Sud, de 50% du coût total des dépenses de sécurisation éligibles dans la limite d'un million de francs. L'aide ne peut être attribuée qu'une fois par établissement. Ce dispositif s'adresse aux entreprises propriétaires ou locataires d'un local, ouvert au public, de moins de 350 m² de surface de vente, terrasses non comprises, qui exercent une activité principale de commerce en province Sud. ATTENTION, faire sa demande avant le 30 septembre 2020 !

Faire sa demande

 

Dispositifs de lutte contre l'insécurité en bref

Retrouvez la présentation diffusée au public lors des Rendez-vous de l'économie (5 et 19 avril 2018) et la vidéo en ligne !

Voir la vidéo

Contacts

Pour toute information sur ces mesures, un seul mail de contact : alerte@cci.nc


 

Besoin d'aide ?

Utilisez notre outil de recherche ou accédez à notre FAQ.

Questions les plus fréquentes