Le mécanisme de formation des prix passé à la loupe | CCI Nouvelle-Calédonie

Le mécanisme de formation des prix passé à la loupe

prix ACNC

L'Autorité de la concurrence (ACNC) a rendu le 28 décembre un Avis relatif au mécanisme de formation des prix des produits de grande consommation en Nouvelle-Calédonie. Cet avis de 150 pages est le fruit d'une vaste enquête menée tout au long de l'année 2020 suite à une commande du gouvernement qui, le 2 janvier 2020, a saisi l’Autorité sur la problématique récurrente de cherté de la vie.

En effet, l’écart de prix moyen entre la Nouvelle-Calédonie et la France métropolitaine est estimé à 33 %, selon une étude de 2015, et monte jusqu’à 73,4 % s’agissant des produits alimentaires, soit un niveau largement supérieur à tous les départements d’outre-mer (DOM).

En outre, les écarts de prix des produits de grande consommation (PGC) par rapport à d’autres territoires français affectent en priorité les consommateurs calédoniens les plus modestes.

L'ACNC note que "l’instruction du présent avis a permis de constater qu’au-delà des facteurs exogènes justifiant, sur le plan économique, l’existence de prix élevés, il existe également des facteurs règlementaires et comportementaux de renchérissement des prix des produits de grande consommation, sur lesquels il serait possible d’agir afin de diminuer les écarts de prix constatés avec la métropole."

prix ACNC

L'Avis présente les différents opérateurs sur les marchés amont et aval de l’approvisionnement et de la distribution des PGC, détaille la structure de coûts et de profits des différents opérateurs de la chaîne de valeur des PGC et propose enfin 18 recommandations.

Consulter l'avis de l'ACNC

Besoin d'aide ?

Utilisez notre outil de recherche ou accédez à notre FAQ.

Questions les plus fréquentes