Vous êtes ici

Bienvenue à bord !

La CCI, nouveau gestionnaire de la gare maritime de Nouméa : depuis le 1er mars 2017, la CCI s’est vue confier la gestion de la gare maritime de Nouméa et de ses abords via un marché de prestations de services avec le port autonome de Nouvelle-Calédonie, complété par une convention d’occupation avec la Ville de Nouméa.
Objectif : améliorer l'accueil des croisiéristes à Nouméa.

A travers cette reprise, l’objectif de la CCI est d’améliorer l’image de l’escale de Nouméa, d’en faire une escale de standard international afin de la pérenniser et d’optimiser les chances de retour des croisiéristes en Nouvelle-Calédonie. L’amélioration de l’escale passe pour la CCI par 2 projets phare qu’elle porte :

  • améliorer la qualité de service et d’accueil du 1er contact avec la Nouvelle-Calédonie : la gare maritime de Nouméa,
  • développer l’accessibilité à l’offre, la diversité et la qualité des services proposés aux croisiéristes lors de leur séjour afin de les satisfaire et de maximiser leurs dépenses.

Les principales actions

  • ouverture d’un comptoir « Welcome desk » pour informer les visiteurs mais aussi les usagers de la plate-forme,
  • mise en place de personnels pour accueillir et orienter les passagers, coordonner les usagers de la gare et de ses abords, intervenir pour tous les besoins clients (qu’il s’agisse des usagers de la plate-forme comme des passagers), superviser les accès et les flux des passagers et des véhicules (en coordination avec la Mairie de Nouméa), assurer la transmission et le suivi des incidents,
  • mettre en place un réseau wifi gratuit,
  • mettre en place un service de réclamations clients,
  • remettre à niveau les infrastructures, améliorer la propreté et remettre en état certaines parties dégradées,
  • revoir la signalétique, les flux passagers et réaménager certains espaces pour une meilleure circulation et visibilité des services et produits offerts.

Toutes ces actions seront réalisées en concertation avec les usagers de la gare.

Un secteur porteur

A travers le monde, le nombre de croisiéristes est passé de 12 millions en 2002 à 24 millions en 2016. Rien qu’entre 2014 et 2015, la progression a été de 24 % en Asie et de 14 % dans la région Pacifique (Australie, Nouvelle-Zélande et Océanie).

La Nouvelle-Calédonie profite de la croissance du marché Australien et connaît également une forte progression de ce secteur qui accueillait :

  • en 2005 : 81 214 croisiéristes pour 151 escales,
  • en 2016 :  509 463 croisiéristes pour 500 escales.

Un nombre de croisiéristes 6 fois plus important qu’en 2005, soit une progression de 527 % en 11 ans !

A horizon 2020, un million de croisiéristes est attendu en Nouvelle-Calédonie.
Nouméa est d’ores-et déjà devenu le deuxième port de croisière de France après Marseille.

Partager: